Mystica

Lectures de Sabbata

Dimanche 6 juillet 2014 à 14:43

http://mystica.cowblog.fr/images/lectures2014/lavoixdesangesannerice.jpg1750. Tonio, héritier d'une riche famille vénitienne, spolié et castré à l'âge de quinze ans, vit désespéré à l'idée de ne plus être " un homme ". Il trouvera le salut dans la musique et sa force dans la haine des siens. Guido, fils de paysans calabrais, lui aussi castré enfant, perd sa belle voix à dix-huit ans et devient compositeur. Guido rencontre Tonio et devient son professeur. À eux deux, ils pourront avoir le monde à leurs pieds et enfin mettre en ?uvre leur vengeance à l'encontre de ceux qui les ont amputés de leur virilité.

C’est officiellement mon premier pavé de l’été, mais aussi un des romans qui fait partie de mon challenge perso 2014. Parfois, il faut savoir faire une pierre deux coups. Je réduis ainsi ma pile de l’auteur, Anne Rice, qui m’a fait aimer la littérature fantastique, les vampires. Cela fait maintenant une décennie que je la connais à travers ses œuvres et je ne suis pas prête de la lâcher (j’ai encore 9 livres à lire, j’ai de quoi faire).

Ici, pas de fantastique, ce roman s’apparente davantage à un roman historique, prenant comme sujet les castrats italiens de la Renaissance. On peut y voir une sorte d’envoûtement grâce à l’écriture, la description des opéras, de la voix de Tonio, car c’est un personnage qui séduit, charme les spectateurs par sa beauté, mais aussi par son incroyable chant.

Il y a une grande recherche historique qui a été faite au préalable, mais aussi au niveau musical. En effet, l’auteur ne se contente pas d’écrire avec son imagination seule, elle nous prouve encore une fois qu’elle maîtrise son sujet, cela tourne parfois au documentaire, on apprend des choses insoupçonnées, j’étais parfois surprise d’apprendre des aspects de la vie des eunuques que je pensais impossible.

Trahisons, amour, loyauté, revanche, ce sont les mots que je retiendrai pour cette lecture. Nous suivons la vie de deux personnages qui vont se croiser, s’unir, afin de prouver qu’ils ont leur place dans la société, qu’ils sont essentiels, peuvent être au-dessus de tous, contrôler leurs ennemis. On ressent beaucoup de peine pour eux, on veut absolument qu’ils réussissent leurs projets, surtout celui de Tonio, coupé de sa famille, castré parce qu’il existe et dérange.

Je ne lis pas de romans historiques, j’ai toujours du mal à retourner dans le passé et apprendre des choses qui rompent avec mon idéal, ma vision scolaire de l’histoire, car on ne nous dit pas tout, et apprendre par les livres une certaine vérité me fait toujours quelque chose. C’est donc loin d’être mon roman préféré, pourtant, je suis très heureuse d’avoir lu La Voix des Anges, car l’écriture est toujours aussi sublime, je pense qu’il y a vraiment une très bonne traduction qui retranscrit ce que veut faire passer l’auteur.

Si vous aimez les romans bien écrits, une histoire qui se met en place doucement et qui prend le temps d’avancer, je vous le conseille vivement.

Par alyane le Lundi 7 juillet 2014 à 13:49
Ce livre d'Anna Rice raconte des histoires vraies de cette période et jusqu'au début du XXe siècle.
Par Mystica le Lundi 7 juillet 2014 à 14:03
Je sais, d'où le paragraphe 3 de ma chronique.
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://mystica.cowblog.fr/trackback/3267018

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast