Mystica

Lectures de Sabbata

Samedi 28 février 2015 à 14:00

http://mystica.cowblog.fr/images/lectures2015/219257.jpgRavagé, pillé, le royaume des Six-Duchés plie sous le joug de l'envahisseur. Les navires de guerre ne parviennent plus à tenir les Pirates rouges en respect. Dans le pays, les dissensions éclatent entre les duchés côtiers, qui doivent supporter les incessantes attaques de l'ennemi, et les duchés intérieurs qui se désintéressent de leur sort. La cour elle-même, où le vieux souverain est manipulé par Royal, n'est plus qu'un théâtre d'intrigues où règnent en maîtres le soupçon, la traîtrise et le mensonge.Aussi le prince Vérité décide-t-il d'entreprendre une quête insensée : aller trouver les Anciens, par-delà les montagnes, pour leur rappeler leur serment de venir en aide au royaume dans ses heures les plus sombres...

Troisième tome de la série Assassin royal fini ! C’est pour le moment mon préféré, malgré sa fin… cruelle ! Mais comment ai-je fait pour passer à côté de cette superbe série ?

Cette série a ce que je considère comme étant de la bonne fantasy. Une intrigue en béton avec des situations politiques compliquées, des personnages hauts en couleur fidèles à leurs idéaux, certains sont attachants, d’autres détestables, une magie subtile qui ne fait pourtant pas toute l’histoire et un héros que l’on veut suivre au bout du monde car il est fidèle, bon, juste, mais contrarié de devoir faire des choix qui ne le satisferont pas entièrement.

La situation se complique dans la cité, car on redoute l’arrivée des pirates, et c’est à ce moment que Vérité décide de partir afin de trouver une solution, laissant son père, son épouse et son perfide frère prendre le relai. Fitz est quant à lui contrarié par une alliance que Subtil veut imposer avec une dame de haut rang alors qu’il est fou amoureux de Molly, une simple servante qu’il connait depuis l’enfance. Pourtant, ayant prêté serment à son roi, il ne peut le désobéir.

C’est un roman où l’on découvre de sombres secrets, qui expliquent l’attitude de certains personnages. Notre héros développe également ses capacités innées pour le Vif, mais aussi pour l’Art grâce à sa proximité avec son roi-servant. Il murit, réfléchit longuement à ses actes et ses conséquences. J’ai aussi apprécié la reine-servante qui est de plus en plus attachante.

Bon, inutile de vous dire que la fin m’a surprise quand on sait combien il y a de tomes qui suivent et même si faire une pause va m’être utile, je n’ai pas envie d’arrêter l’aventure ici. L’intégrale 1 est terminé, mais l’intégrale 2 est sorti et je compte bien me le procurer.

Si vous êtes comme moi et que vous n’avez jamais lu Robin Hobb, je vous conseille cette série. Elle est longue, je suis loin d’avoir tout lu, mais je pense qu’elle vaut le coup pour les amateurs de med-fantasy.

Mardi 10 février 2015 à 14:02

http://mystica.cowblog.fr/images/lectures2015/15529834672.jpgLorsque le jeune Fitz est conduit à la cour des Six-Duchés, il ne sait pas encore que sa vie - et celle du royaume tout entier - va s'en trouver bouleversée. Le roi-servant Chevalerie, père de cet enfant illégitime, devra renoncer au trône pour ne pas entacher la réputation de la famille royale... Et nombreux sont les prétendants à la succession... Fitz se retrouve isolé au centre d'un univers qu'il ne connaît pas. En quoi le Vif, cette étrange magie qu'il découvre et qui lui permet de communiquer avec les animaux, est-elle si dangereuse ? Et pour quelle raison le roi Subtil fait-il appel à lui pour lui enseigner une forme étrange de diplomatie : l'art de tuer ? Poisons, magies et lames effilées vont bien vite devenir le quotidien du jeune bâtard princier...

Premier tome de la série tant conseillé par les fans que j’ai pu côtoyer. J’avoue, j’ai mis le temps avant de me mettre à cette série, mais elle vaut le coup. Bon, j’ai fait par contre l’erreur de prendre l’intégrale 1 qui fait plus de 1000 pages, autant dire que c’est effrayant et je veux lire à mon rythme, il y aura donc un avis pour chaque livre au lieu d’un seul pour l’intégrale. Ce sera plus simple.

J’ai trouvé qu’il y avait beaucoup de personnages et même si leurs noms sont simples à retenir, ce n’est pas évident au début de comprendre qui fait quoi, qui est en lien ou pas, mais avec la lecture, beaucoup de choses s’éclaire.

Fitz est un personnage attachant, pour qui on ressent de la pitié au début. On veut le suivre, voir comment il évolue et il évolue. L’auteur a décidé de le faire grandir vite, une très bonne idée car c’est fluide, je n’ai pas trouvé de temps mort, de descriptions trop longues.

L’intrigue s’installe doucement, l’histoire avance en même temps que les personnages, une maturité s’installe très vite. A la fin, Fitz n’est pas le seul personnage que l’on veut suivre et surtout, ce n’est pas le seul être vivant qui nous touche. En effet, les amoureux des animaux seront conquis par le point de vue de l’auteur sur les liens que peuvent entretenir les hommes et les animaux et personnellement, c’est quelque chose qui m’a séduit.

Même si le début fut difficile à cause de ma petite frayeur psychologique, je dois avouer que j’ai vraiment apprécié cette première lecture et même si je mettrais le temps, je vais lire la suite avec grand plaisir. En tout cas, maintenant que je connais cette série, je pense que ce sera difficile de l’arrêter.

Mardi 30 décembre 2014 à 22:02

http://mystica.cowblog.fr/images/lectures2014/9782253195146T.jpg«Vous ai-je déjà parlé de mon talent pour me fourrer dans des situations invraisemblables ? Eh bien, ça se confirme. Il y a 48 heures, une folle m'attachait sur une table de dissection, et voilà qu'aujourd'hui je découvre des Chalcrocs, nos ennemis ancestraux, en train de repérer les adresses parisiennes de tous ceux de mon peuple. Nous sommes en danger. Les plus faibles d'entre nous vont être évacués. Du coup, le jour je bosse sur une de mes enquêtes étranges pour les services secrets et, la nuit, je pars en chasse ! Est-ce qu'un jour je pourrai passer une soirée tranquille avec mon fiancé '»

J’ai tardé à le lire, mais au final, il vaut le coup, comme les tomes précédents, sauf que celui-ci a un petit plus.

Les tomes se suivent, l’intrigue principale continue, peu de temps s’écoule entre chaque roman, si bien qu’il faut avoir les derniers événements en tête si on ne veut pas être perdu. Mais le plus de cette série, c’est la logique des événements, des ennemis qui se suivent. Tout est calculé depuis le premier tome, l’auteur sait vraiment où elle va et comment enchaîner les différents retournements de situation.

Lou me fait triper, tout simplement. Elle a une façon bien à elle d’être chou, je l’imagine presque faire les grands yeux avec une petite bouille et j’adore la voir aussi complice avec Joshua. D’ailleurs, ce dernier est juste exceptionnel dans ce tome. Il y a une fameuse scène qui m’a surprise. J’avais envie de l’embrasser moi-même ! Dans les deux précédents tomes, on le voyait sérieux, il se relâchait rarement, mais là… OMG !!!!!!!!!!!! Honnêtement, j’aurais bien aimé qu’il me fasse la scène qu’il a fait à Lou, car j’aurais eu l’excuse de lui sauter dessus.

On ne vous cache rien, ça risque d’être compliqué par la suite. Les chalcrocs sont de plus en plus féroces et difficiles à maîtriser… parce qu’ils évoluent. Notre petit couple a du souci à se faire, mais ce sera un réel plaisir de lire la suite.

On peut dire que je finis bien cette année grâce à cette lecture ^^.

Lundi 15 décembre 2014 à 14:07

http://mystica.cowblog.fr/images/lectures2014/lacitedestenebreslesoriginestome2leprincemecanique354284250400.jpgDans les entrailles magiques de la Londres victorienne, Tessa Gray pense avoir trouvé la sécurité aux côtés des Chasseurs d’Ombres. Mais l’est-elle réellement ? Le Magister semble ne reculer devant rien pour utiliser les pouvoirs de Tessa à de sombres fins : une guerre vengeresse contre les Chasseurs d’Ombres. Tessa pourra compter sur l’aide de Jem, dévoué, et du sombre Will pour se frayer un chemin des pleines brumeuses du Yorkshire aux portes d’un manoir renfermant d’indicibles horreurs… et peut-être débusquer leur ennemi, qui délivrera Will de ses secrets ,et révèlera à Tessa qui elle est réellement !

C’est parfois difficile de finir un roman parce qu’on ne veut pas le quitter, on veut rester dans l’ambiance, avec les personnages. Ça nous arrive même d’en rêver (pas vous ? Jamais ? Ah…), c’est pour dire à quel point l’histoire peut être prenante.

Aujourd’hui, j’ai fini ce livre et je n’ai pas envie de faire autre chose, même aller travailler me rend triste (plus que d’habitude, c’est bien pour ça que ça s’appelle « travail »). J’ai seulement envie de me poser dans mon canapé pour rêvasser, me replonger dans cette ambiance londonienne qui me va bien et retrouver Will et Jem.

Donc, ai-je aimé ce tome ? Evidemment que je l’ai aimé, je dirai même que je l’ai savouré, d’où mon temps de lecture. Je ne voulais pas fermer le livre et le ranger dans la bibliothèque avec les autres, et pourtant, il faut bien passer à autre chose.

Tessa vit à présent avec les chasseurs d’ombres et bien que Will l’ait repoussé dans le premier tome, il y a une attirance évidente, mais c’est sans compter Jem qui entre en jeu, et il n’est pas prêt de lâcher l’affaire. Tessa est donc perdue, on suit ce trio amoureux qui prend forme, c’est même difficile de choisir. Will n’arrête pas d’envoyer des signaux contradictoires à cause d’une malédiction qui le poursuit depuis qu’il a douze ans. Quant à Jem, sa santé fragile ne fait qu’empirer à cause de la drogue qu’il doit prendre pour le soulager mais qui le tue tout de même à petit feu. Alors qui choisir ?

Au niveau de l’histoire, le rôle de Charlotte est menacé par Benedict Lightwood, Mortmain est toujours en pleine nature et quelque chose d’étrange se trame. Il y a de nouveaux personnages, on en découvre un peu plus sur certains. Ce tome est une merveille ! Autant le premier était sympa car l’intrigue changeait de la série initiale, autant ce tome explose tout au niveau addiction. Je ne vois pas comment on pourrait lâcher ce livre avant de l’avoir terminé.

Personnellement, il m’a conquise et j’avoue que mars est encore loin avant la sortie du tome 3. Si vous ne connaissez toujours pas cette série, foncez ! J’ai rarement vu une série spin-off aussi prenante que la série originale, j’en viens même à me demander si je ne préfère pas cet univers. A voir.

Lundi 10 novembre 2014 à 14:36

http://mystica.cowblog.fr/images/lectures2014/1210kara4org.jpgLes gens tombent comme des mouches autour de Kara. Les victimes ont un point commun : elles lui ont toutes fait du mal par le passé. La jeune femme cherche désespérément à comprendre le mobile des crimes pour éviter d’en être accusée. Lorsqu’elle découvre que la magie des arcanes et le royaume des démons sont impliqués dans ces décès, c’est la sécurité des deux mondes qui est mise à mal. L’enquête prend alors une toute nouvelle dimension.
Une course contre la montre qui pourrait bien mener Kara droit en enfer.


C’est de plus en plus difficile de donner un avis sur cette série et surtout, de l’arrêter. En effet, j’ai des lectures prioritaires qui m’empêchent parfois de lire ce que je veux, je fais le maximum pour allier les deux, mais pour le moment, cela risque d’être difficile de lire le cinquième tome qui vient de sortir, mais avant d’en arriver là, voyons déjà l’avis du tome 4.

Kara est de plus en plus dans la mouise, car on tente le tout pour l’invoquer dans le royaume des démons. Sans son fameux bracelet qui la rend intraçable, elle serait prisonnière du royaume depuis longtemps, mais elle est loin d’être tirée d’affaire, surtout quand des meurtres inexpliqués apparaissent. Parmi les victimes, que des personnes ayant un rapport avec son sombre passé. Coïncidences ? Certainement pas.

Dans ce tome, j’ai trouvé que Kara était plus en retrait, un peu écartée de son groupe d’amis, comme si elle voulait inconsciemment se séparer d’eux, et c’est un peu dommage. De plus, on avait une certaine promesse par rapport à l’identité de Ryan, et là, on reste un peu sur notre faim. Qui est-il, bon sang ?

On sent une réelle tension dans ce tome. Kara n’est pas tranquille, que ce soit à cause du démon invocateur ou à cause de ces meurtres qui la mettent mal à l’aise. Beaucoup de choses se passent, et le final est juste… mais pourquoi ? Comment peut-on arrêter notre lecture à ce moment-là ? Moi qui pensais pouvoir attendre un moment, histoire de lire mes services presses, je ne sais pas si je vais y arriver.

Honnêtement, cette série est un réel coup de cœur. Je me suis attachée à l’héroïne et toute sa bande. Ça m’ennuierait que Milady arrête la traduction car ils font des couvertures superbes et la série vaut le coup d’être connue en France. Bon, il y a parfois des problèmes de traduction, notamment au niveau des prénoms (j’ai remarqué un Jean au lieu de Jill), mais s’il y a bien une série qu’il faut soutenir, c’est celle-ci.

Vive Kara !

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast