Mystica

Lectures de Sabbata

Dimanche 5 janvier 2014 à 12:42

http://mystica.cowblog.fr/images/lectures2014/10396813013575.jpgLe dieu Jupiter est, une fois de plus, amoureux. Mais comment séduire la fidèle Alcmène ? En prenant les traits de son mari ! Son serviteur Mercure, quant à lui, se fera passer pour le valet Sosie. Mais voici qu Amphitryon et Sosie reviennent de la guerre... Quiproquos, malentendus, rebondissements, Molière manie la fantaisie mythologique avec brio !

Amphitryon ou l’une des pièces de Molière les moins étudiées. Il y a pourtant quelques jours, quelqu’un entre dans la librairie où je travaille et la demande pour un cours de français. Au final, il a fallu la commander, car il n’y avait que L’Ecole des Femmes, Le Malade imaginaire, L’Avare… Bref, c’est sans doute une bonne chose que cette pièce soit dans mon challenge, car je ne l’aurais peut-être pas lu, sinon.

Après lecture, je comprends mieux pourquoi. Molière est connu pour ses pièces inspirées des farces médiévales et de la Commedia dell’ Arte, il dénonce aussi certaines habitudes de l’aristocratie avec humour, avec des bons mots, mais raconter l’histoire d’un héros antique… qui l’eut cru ?

L’intrigue est très simple : Amphitryon apprend que sa femme Alcmène l’a trompé, alors qu’elle persiste à dire que c’est bien son époux qui fut dans leur lit conjugal, jusqu’à ce que la supercherie éclate et que Jupiter arrive pour se dénoncer, car il veut mettre au monde le plus grand de tous les héros : Hercule.

Sous le ton de la comédie, Molière nous montre un mari trompé, personnage qu’il affectionne et que l’on retrouve dans d’autres pièces. C’est sous un quiproquo que le rire arrive, car il y a du déguisement, de l’absurde, c’est efficace. Au final, c’est sous l’inspiration de la mythologie qu’il crée cette pièce, si différente des autres et pourtant très proche.

C’est assez sympa à lire, mais je peux comprendre pourquoi les professeurs n’osent pas l’étudier en classe, car où pouvons-nous classer cette œuvre dans les différents sujets abordés pendant la scolarité ? Pour ma part, j’ai passé un bon moment, c’est certes classique, mais Molière est sans contester un auteur que l’on peut lire sans prise de tête.

1/26

Par maud96 le Dimanche 5 janvier 2014 à 15:50
Je ne me souvenais même plus en effet que Molière ait écrit cette pièce. Un cr de lecture "court" et amusant. Je crois que c'est la 1ère fois que je repère ton blog.Je trouve que c'est sympa de faire des articles pas trop longs. A cause des mauvaises couleurs sur mon EePC, j'ai dû, sous Firefox, passer en mode "Affichage-Style de la page-sans-Aucun style", parce que je n'arrivais pas à lire facilement, surtout le contraste de texte sur fond... En plus, çà agrandit l'image.Bonne année à toi.
Par Mystica le Dimanche 5 janvier 2014 à 15:52
Je n'aime pas faire des avis trop long en effet, et encore, celui-ci est plus long que certains, mais parfois, comme je n'ai rien à dire de plus...
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://mystica.cowblog.fr/trackback/3258577

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast