Mystica

Lectures de Sabbata

Mercredi 22 août 2012 à 17:54

http://mystica.cowblog.fr/images/Lectures20102013/uktvilui.jpg"Un culte étrange s'installe à Clonmel, pays voisin d'Araluen, promettant à ses fidèles une protection contre des attaques de maraudeurs. Des quatre coins du territoire, le peuple vient offrir tout son or à ces sauveurs inespérés. Mais Halt connaît bien ce groupe, et sait qu'il ne nourrit pas des intentions aussi pures qu'elles en ont l'air. Secrets dévoilés, combats à mort... Will et Horace ne seront pas de trop pour aider Halt à délivrer Araluen d'un dangereux ennemi."


Encore un tome passionnant vers une nouvelle contrée ! Cette fois-ci, l’histoire se passe à Hibernia, royaume qui a vu naître Halt quelques années auparavant.

Après le rassemblement annuel des rôdeurs et la formation d’une unité spéciale, Horace, Will et Halt partent sauver un peuple menacé sans le savoir par une secte dangereuse.

De nouvelles tactiques sont mises à l’œuvre devant un ennemi qui use des tours afin de se faire aimer et craindre en même temps.

C’est sûr, vu les dernières pages, il y aura un tome neuf et je l’attends avec une grande impatience. Nous avons affaire à un personnage (Will) qui mûrit, qui prend de l’assurance. Il n’est pas encore prêt à dépasser le maître, certes, mais cela ne saurait tarder. J’ai beaucoup apprécié ses idées et son audace pour déstabiliser l’ennemi, sans oublier le courage d’Horace, ses idées pour le peu surprenantes, mais efficace. Enfin, malgré son statut de rôdeur, je trouve que Halt pourrait faire un bon souverain s’il le souhaitait.

Pourvu que la série continue et soit toujours à la hauteur !

 

Lundi 20 août 2012 à 11:16

http://mystica.cowblog.fr/images/Lectures20102013/zepyhsdo.jpg

"Ce recueil constitue une fresque -émaillée de maints récits, de légendes oubliées, de contes modernes- de toutes les croyances, de tous les pays, de tous les temps. Une lecture passionnante sur un sujet ancestral.

Un livre édité en partenariat avec Bibliothèques sans frontières. 3 euros par exemplaire vendu seront reversés à l'association."



Très bon recueil riche en légendes avec comme inspiration le monde entier. On retrouve des auteurs connus, d'autres à connaître. Encore une fois, les éditions du Riez nous surprennent avec ce thème de Contes du Monde, en faisant une bonne action en reversant de l'argent pour l'association Bibliothèques Sans Frontières.

Peu importe d’où vient l’inspiration, c’est avec plaisir qu’on découvre des contes nouveaux, écrits sous une plume moderne avec un emprunt des anciens temps, parfois, ou une invention pure avec des faits historiques.

Très honnêtement, je ne saurai pas dire qu’elle fut ma préférée, comme à chaque fois, car chaque conte possède son âme propre, qu’elle soit un peu glauque ou douce, moderne ou ancienne.

En tout cas, comme les autres recueils de la maison d’édition, je le recommande, car on retrouve de très bons auteurs et on en découvre d’autres.

 

Jeudi 16 août 2012 à 16:44

http://mystica.cowblog.fr/images/Lectures20102013/imagesmjb.jpg"Pendant cent cinquante ans, Lachlain le Lycae a été emprisonné dans les catacombes par des vampires. Jusqu'au jour où il hume le parfum de son âme soeur. Mais pourquoi le destin s'acharne-t-il sur lui ? Pourquoi sa promise est-elle une buveuse de sang ? Pourtant, cette frêle créature qui se débat quand il l'approche est celle qu'il cherche depuis plus de mille ans. Elle lui appartient. Dès lors, il est prêt à tout pour faire d'elle sa reine. Quitte à la nourrir de son propre sang. Quitte à affronter une horde de vampires déchaînés... "

Eh bien, pour de la romance paranormale, on ne peut pas se tromper de sujet ! L’amour prime sur tout dans ce roman, y compris sur la pseudo menace qui pèse sur les deux personnages. C’est le genre de roman où on sait dès la première page que peu importe les événements qui risquent de se succéder, peu importe les pépins, les deux protagonistes termineront de toute façon ensemble, liés par une passion brûlante et indestructible.

Pourtant, c’est un roman qui est très agréable à lire car il possède une complexité au niveau de l’histoire. Tout d’abord, la nature des deux personnes qui sont censées être âmes-sœurs. L’un est un lycae, l’autre est à moitié vampire, rien que ça, on peut imaginer les étincelles. L’un veut prouver qu’ils sont fait pour être ensemble tout en inventant des promesses et des mensonges à tout va, l’autre veut retrouver sa famille et ne pas s’avouer l’attirance qu’elle ressent pour cet être si différent. En gros, c’est une pagaille pendant les deux cents premières pages, on se demande pourquoi aucun des deux ne fait l’effort de se montrer honnête, mais il faut faire durer l’envie.

Beaucoup de scènes d’ « amour », certaines se répètent, c’est dommage. Bien que cent cinquante ans soient passés pour le lycae, niveau imagination pour varier les plaisirs, ce n’est pas trop ça, jusqu’à la vraie scène d’amour  où le lien se renforce davantage pour les deux protagonistes.

Deux menaces cohabitent : les vampires (qui semblent vouloir mettre la main sur la jeune femme) mais aussi les Valkyries qui veulent à tout prix sauver Emma des griffes de sa moitié, malgré ses protestations. Peu présents, on les écarte vite pour se concentrer sur la relation amoureuse, c’est pourquoi, il ne faut pas s’attendre à une grande enquête, des poursuites ou autres choses de ce genre.

Au final, j’ai quand même dévoré ce roman car il n’y a aucune prise de tête et cela rappelle les romans à l’eau de rose qu’on lit quand on a le moral à zéro. Quant à savoir si je lirai la suite, l’avenir nous le dira.

http://mystica.cowblog.fr/images/Divers/logovsabfa2012.jpg
8/10 Auteur nord-américain vivant

 

Mardi 14 août 2012 à 16:54

http://mystica.cowblog.fr/images/Lectures20102013/imagesdzasdh.jpg"C’est l’émission de télé-réalité la plus attendue du moment : trois médiums réunis dans une maison pour invoquer l’esprit de Marilyn Monroe. Contrairement à ses collègues, Jaime Vegas est une vraie nécromancienne, et elle sait que la maison est hantée par des âmes retenues dans le monde des vivants. Jaime est la seule à les voir et à pouvoir les renvoyer d’où elles viennent…"


Encore un tome bien sympathique, malgré la peur de s’éloigner de la meute. Quand on découvre Jaime Vegas pour la première fois, on pense avoir en face de soi une femme manipulatrice, avide de reconnaissance sans aucun réel pouvoir. On se trompe un peu. Certes, ce personnage fait très attention à son image puisque c’est le médium le plus connu des Etats-Unis, mais c’est avant tout une nécromancienne qui est bien plus puissante qu’on peut le penser.

Au fil des tomes, j’ai toujours l’impression que l’auteure veut nous éloigner du monde d’Elena en s’intéressant à des personnages secondaires qui prennent par la suite le flambeau. Pourtant, ce n’est pas aussi simple car ici, la meute reste présente grâce à Jérémy, l’Alpha, qui ne laisse pas Jaime indifférente. Du coup, nous avons tout de même des nouvelles de la meute, mais aussi de Paige, qu’on aperçoit pendant quelques pages, sans oublier Eve, la mère de Savannah et narratrice dans le tome 5 Hantise.

Ici, nous nous plongeons à la recherche du pouvoir par l’intermédiaire de meurtres d’enfants. Jaime est loin d’être enquêtrice, c’est pourquoi, il a été judicieux d’introduire d’autres personnages qui peuvent aider à résoudre le problème.

Lecture très agréable, j’attends de voir le prochain tome narré par Hope, semi-démone connue d’Elena, grande aide pour Jaime et amie de Karl, loup-garou.


<< Page précédente | 1 | Page suivante >>

Créer un podcast