Mystica

Lectures de Sabbata

Vendredi 2 mai 2014 à 13:50

http://mystica.cowblog.fr/images/lectures2014/51hSoMaMUkL.jpgTout a commencé avec la rencontre d un chaton égaré. Une boule de poils vaporeuse accrochée de toutes ses griffes au grillage d un collège près de Tôkyô.

Une chatte friande de sardines et de bonite aigre-douce, qui va s'introduire dans la vie de l'auteur pour très longtemps.

Mî va partager avec elle quatre-vingt saisons, la rendre sensible à l'odeur du vent, aux signes de la nature, à la température de la lumière, et accompagner chacune des transformations de sa vie. Car ce roman étoilé de poèmes est aussi celui d'une femme habitée par le désir d'écrire, qui tous les soirs égrenait sur le papier des choses qui apparaissaient, ou disparaissaient, les yeux posés sur Mî blottie à ses côtés. La naïve et craintive chatte va se transformer, avec la vieillesse, en une belle endormie, et sa maîtresse, presque sans s'en apercevoir, va devenir écrivain.

 

Je tiens d’abord à prévenir qu’il y a pas mal de spoils dans ce qui va suivre, donc merci d’arrêter votre lecture si vous ne voulez rien savoir de plus. Sachez seulement que j’ai aimé cette lecture et que je la recommande si vous voulez comprendre l’amour d’un humain pour un animal, qui est aussi fort que n’importe quel amour. Maintenant, si vous voulez savoir pourquoi j’ai aimé ce roman plus en détails, voici mon avis.

 

 

Même si j’adore les chats et que cet animal est au cœur de l’histoire, ce n’était peut-être pas la bonne idée d’entamer ce roman, très beau, mais aussi très émouvant, surtout pour une personne aussi sensible que moi.

Ce livre est une biographie d’une femme qui veut écrire et c’est en racontant sa rencontre avec Mi, un chaton qu’elle adopte après l’avoir sauvé, qu’elle parvient sans le vouloir à faire ce qu’elle aime : écrire. Ainsi, pendant qu’elle s’occupe de son nouveau compagnon, elle sort un premier roman au Japon qui reçoit un prix, puis arrive d’autres œuvres qui ne semblent pas encore traduits en français.

Son chat passe au-dessus de tout, même au-dessus de son époux avec qui elle se sépare pour rester à Tokyo. Cet amour est plus fort que tout et réussit à toucher le lecteur. Le roman est magnifique. Bien entendu, la vie d’un chat est plus courte que celle de l’homme, c’est pourquoi, les dernières pages arrachent quelques larmes aux plus sensibles.

L’auteure nous invite dans son intimité avec ce roman. C’est une histoire simple, sans aucune prétention, mais qui parle au plus grand nombre. Si vous voulez passer un moment avec quelqu’un qui peut comprendre votre amour pour votre animal de compagnie, je vous conseille ce roman.

Par alyane le Dimanche 4 mai 2014 à 18:51
TU me donnes envie de le lire et de l'offrir à l'occasion.
Par Mystica le Dimanche 4 mai 2014 à 18:55
Ce sera un beau cadeau à faire ^^.
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://mystica.cowblog.fr/trackback/3264524

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast