Mystica

Lectures de Sabbata

Jeudi 2 avril 2015 à 17:19

Bonjour à tous.

Comme ce blog ne répond plus à mes besoins, j'ai décidé de changer d'hébergeur, en espérant que le nouveau sera plus efficace. Cela prendra du temps pour tout remettre sur le nouveau, mais je ferai au mieux. Si vous voulez continuer à me lire, voici ma nouvelle adresse :

Nouveau blog.

Au plaisir de partager avec vous mes lectures !

Sabbata

Dimanche 29 mars 2015 à 15:24

http://mystica.cowblog.fr/images/lectures2015/lheritageduserpenttome3sorsele510241250400.jpgEnfoui quelque-part aux confins de la Terre en compagnie d’un succube qui affirme être Kethel, le compagnon des premières heures, le vampire Anders a bien du mal à se résigner à la tranquillité des lieux. Ici, nulle cohorte de démons hurlants. Aucun tribunal présidé par Lucifer. Tout juste un cours d’eau aux flots bourbeux, dont sa guide lui assure qu’il est investi de sombres pouvoirs. Fidèle à son impétuosité naturelle, Anders y plonge sans se douter qu’il n’atteindra jamais l’autre rive…

Le voilà catapulté dans son passé, à la merci de ses ennemis de toujours et en proie à un terrible doute : et si cette ultime faille dans son Destin était pour lui la dernière chance de tout réécrire ?
Pour échapper à sa malédiction, Anders devra conclure de nouvelles alliances et renoncer à ce qu’il a de plus cher au monde. La révélation finale est proche…

Voici enfin le dernier volet d’une saga vampirique déjà devenue incontournable !

Troisième et dernier volet de la série, longuement attendu, que j'ai lu tardivement parce que j'attendais de pouvoir prendre le TGV pour le lire à cette occasion. Je sais, c'est très spécial, mais ayant lu les autres tomes comme cela, j'ai voulu continuer cette tradition et maintenant, la boucle est bouclée.

Sanders a connu de nombreuses épreuves, mais comme si cela n'était pas suffisant, voilà que la vie lui joue un nouveau tour en lui faisant revenir dans le passé afin de modifier son futur que nous connaissons. Il n'y a ainsi plus de barrières temporelles, les lois de la physique sont caducs, l'imagination prend le dessus et c'est intéressant. Tout est donc rattrapable, mais quand Sanders découvre le vrai visage de ceux qu'il a croisé, c'est le choc. Et si tout avait commencé à cause d'une seule et même personne ?

Au fil de la lecture, nous allons de surprises en surprises, la vérité que l'on connaissait se transforme en mensonge. Je comprends mieux pourquoi l'auteur a mis du temps pour l'écrire, car c'est complexe, mais il est aisé de suivre l'histoire.

J'ai été ravie de connaître cette série. Certes, elle est sombre, tout n'est pas rose, mais l'histoire a été menée d'une main de maître.

 

Mercredi 25 mars 2015 à 18:16

http://mystica.cowblog.fr/images/lectures2015/lacitedestenebreslesoriginestome3laprincessemecanique560538250400.jpgTessa devrait être heureuse. N'est-elle pas sur le point de se marier ? Pourtant, alors qu'elle se prépare pour la cérémonie, l'étau se reserre autour des Chasseurs d'Ombres. Un nouveau démon est apparu, intiment lié au Magistère, l'homme qui a prévu de détruire les Chasseurs. Il ne lui manque plus qu'un seul élément pour parfaire son armée d'automates sans pitié : Tessa. Mais, avant de mettre la main sur elle, il devra affronter Will et Jem, prêts à tout pour protéger l'élue de leur coeur...

Cela faisait des mois que je l'attendais et maintenant que je l'ai fini, je n'arrête pas de penser que c'est la fin de cette trilogie, mais aussi que c'est bientôt la fin de la série initiale et c'est triste. Enfin, venons à ce roman.

Le tome 2 annonçait un nouveau personnage en lien avec Will que l'on découvre ici et le moins que l'on puisse dire, c'est que Cecily a un tempérament de feu que j'ai beaucoup aimé. A sa manière, elle a su faire avancer les choses.

Niveau intrigue, Mortmain est toujours à la recherche de la moindre faille pour capturer Tessa et la faire sienne, mais Jem, son fiancé, n'est pas prêt de le laisser faire, ni personne au sein de l'institut. On comprend enfin la nature de Tessa et grâce aux indices dispersés dans les tomes suivants, tout s'éclaire.

Si je devais mettre un bémol, ce serait sur le triangle amoureux que forme Tessa, Jem et Will. Étant fan de Jem, j'étais heureuse qu'il se fiance avec la jeune fille, même si j'avais de la peine pour son parabatai. Mais ici, j'ai l'impression que l'auteur a voulu contenter tout le monde en trouvant une parade. Attention ! Je suis très contente de la fin choisie, je ne dis pas le contraire, mais ce choix en refroidira peut-être certains.

A part cela, je dois dire que je suis très heureuse que Pocket jeunesse publie cette série et même si ça sent la fin, je sais que l'auteur a prévu d'autres romans dans le même univers. Alors soyons patients !

Jeudi 12 mars 2015 à 13:51

http://mystica.cowblog.fr/images/lectures2015/1502routenord2org.jpgEn 2143, dans une ville rendue florissante grâce à son portail transspatial qui donne accès à la planète St Libra et à son précieux biocarburant, le meurtre brutal d'un clone va plonger l'inspecteur Hurst dans le passé. Car cette affaire ressemble étrangement à une autre commise sur St Libra vingt ans plus tôt, et qui avait fait condamner à perpétuité Angela Tramelo, qui affirme pourtant que le véritable coupable serait d'origine extraterrestre. L'Alliance pour la défense de l'humanité décide d'envoyer une mission scientifico-militaire à travers le portail. Mais alors que l'expédition s'isole dans la jungle hostile, ses membres meurent les uns après les autres...


Je me souviens avoir adoré le premier tome, ce fut donc un réel plaisir de me replonger dans cette histoire, de reprendre les différentes intrigues mises en place. Ce serait trop long de m’attarder sur chaque scène, chaque groupe, je vais donc donner un avis global sur l’ensemble.

Vous le savez, plusieurs personnages se bousculent pour tenter de comprendre ce qu’est la menace sur St Libra et personne ne semble d’accord. Est-ce réellement un monstre, ou une machination inventée par Angela pour s’en sortir ? On a des doutes, mais après lecture, l’histoire est tellement bien ficelée qu’on est ébahi par le dénouement final.

L’auteur nous fait patienter jusqu’à la toute fin pour réellement connaitre l’ampleur des problèmes, les secrets des personnages. On en apprend toujours plus sur Angela, mais aussi sur son passé trouble. Au final, pourquoi s’est-elle retrouvée en prison, mais surtout, qu’est-ce qui l’a poussé à se mettre dans une situation aussi périlleuse ? On n’en revient pas, on voit des liens entre personnages qu’on n’imaginait pas.

J’ai trouvé cette deuxième partie un peu longue parfois, mais la vraie force réside dans des pauses de l’intrigue pour donner un nouveau souffle. Ainsi, j’ai apprécié Ian pour sa distraction, sa recherche de l’amour, qui nous donne une pause avant de reprendre le sérieux de l’histoire, sa complexité.

J’ai vraiment apprécié cette histoire et je ne regrette pour rien au monde de m’être plongée dans des romans de Peter Hamilton. Je voulais le connaître depuis longtemps, Milady m’en a donné l’occasion, c’est génial. Encore un grand merci à cette maison d’édition qui se diversifie dans ses choix et qui publie de bonnes choses, peu importe le registre.

 

Vendredi 6 mars 2015 à 17:02

http://mystica.cowblog.fr/images/lectures2015/24423417.jpgLoin du Comté, à l’extrémité du cercle Arctique, dans la cité des Kobalos, une terrible menace se prépare… Sliter vit sur son propre domaine dans le Nord, où il exploite des humains et s’abreuvent de leur sang. C’est un mage Kobalos, une bête à l’apparence d’un loup qui se déplace sur deux pattes. Le jour où le fermier Rowler meurt, Sliter n’a qu’une envie : dévorer ses trois appétissantes filles. Seulement, il a conclu un marché avec cet homme qu’il se doit d’honorer : en échange de Nessa, la fille aînée qu’il compte vendre comme esclave, il a promis d’épargner les deux plus jeunes et de les conduire chez leur oncle et tante. Les trois soeurs terrifiées n’ont pas d’autre choix que de suivre cette créature assoiffée de sang. Commence alors un long périple dans des conditions extrêmes, sur les terres gelées du Royaume du Nord, où vivent des bêtes démoniaques et sanguinaires...

Cela fait quelques années à présent que je suis les aventures de Tom et de l’épouvanteur, et déjà, quand dans le tome 9, on se consacrait à Grimalkin, j’avais trouvé le geste osé mais bien fait. La sorcière est en effet un personnage qu’on aime suivre. Elle peut se montrer cruelle avec ses ciseaux, sans pitié, et pourtant, elle fait souvent preuve d’honneur et il vaut mieux être son allié que son ennemi.

Ici, nous sommes loin du Comté, nous ne connaissons personne, c’est presque perturbant. Nous avons quasiment l’impression de ne pas être dans le même monde, comme si nous avions changé de dimension. Ce ressenti apparait quand on se rend compte que l’obscur est dominant, plus qu’ailleurs. Les humains servent en tant qu’esclaves, les règles ne sont pas les mêmes.

J’ai bien aimé ce tome, pourtant, je regrette qu’il y ait une telle pause dans la série. Après, si c’est pour rebondir et faire avancer l’histoire, pourquoi pas. Sliter est un personnage qu’on attend de revoir, ne serait-ce que pour savoir s’il sera à la hauteur du défi qu’il a lancé à la fin du roman, et si son adversaire le gagnera haut la main.

En attendant, je reste un peu sur ma faim. Ce n’est pas mon tome préféré de la série, j’ai pourtant très envie de lire la suite, car on devrait retrouver avec plaisir le Comté. Vivement la suite !

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast